Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (2)

Modérateur: pcn

Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (2)

Messagepar Chris12 » Ven 17 Mai 2019 18:58

De Rabat à la porte du désert

Vendredi 19 avril / jour 6
Aujourd'hui, journée sans side ! On prend un « petit taxi » pour aller au centre de Rabat, à 3,50€ la course pour les 6 km, on ne va pas se priver.
La Tour Hassan et le mausolée Mohammed V sont quasiment les deux seuls endroits dont on se souvient clairement après toutes années !

Image
Le mausolée Mohammed V, père d'Hassan II : ce dernier régnait quand nous étions en poste au Maroc.

Image
La tour Hassan est, avec le mausolée ci-dessus, le monument emblématique de Rabat.

Le grand soleil est maintenant revenu pour la visite du jardin et de la kasbah des Oudaias, puis médina. Pas mal de souks fermés, c'est vendredi. On mange à un étal de rue des galettes de pain composées à la sardine grillée, aubergine et poivron grillés, œuf, pomme de terre, etc, très bon, pour 1 € pièce ! Puis 4 thés à la menthe et 6 pâtisseries pour 1,30 € !

Image
Dommage que la tête de ce cuistot de rue soit coupée, il ne le mérite pas !

Image
Le quartier de Oudaias, très pittoresque.

Image
Un cimetière musulman.

Nous terminons la journée par la visite du Chellah, un site antique transformé en nécropole royale à la fin du 13e siècle, et envahi de cigognes qui font un boucan d'enfer avec leur bec !
Image

Samedi 20 avril / jour 7
On quitte la villa, plutôt fatigués après deux nuits vraiment pas terribles entrecoupées par les aboiements du chien de la maison, chien qui n'a pas accepté de voir ma tête casquée à notre arrivée et m'a même mordu à la fesse pendant que j'étais penché sur le coffre du side !
Départ pour Marrakech, avec un détour par El Jadida, ville côtière connue pour sa vieille cité portugaise. Dès notre arrivée dans la ville. on se fait haranguer par les petits restos/snacks qui vendent du poisson grillé : pour nous, ce sera calamars frits avec salade marocaine avant d'aller voir les remparts et la citerne.

Image
Arrêt dans une station pour enfiler la combine de pluie, on se fait offrir le thé à la menthe, alors que je n'ai pu mettre qu'à peine 5 litres d'essence dans mon réservoir ! Finalement, il n'est quasiment rien tombé, et je suis arrivé à Marrakech dans un état proche de l'ébullition dans mon costume de plastique !

Après avoir échappé aux averses sur la route, c'est dans la chaleur que nous arrivons à Marrakech à l'hôtel réservé hier soir : Hostel Mamma Africa, où je m'attendais à être reçu par une matrone noire aux seins énormes, mais non, nous sommes chaleureusement accueillis par un marrakchi fort sympathique, dans son riad très authentique ! Notre logement est simple, mais propre, salle d'eau rudimentaire, mais le 2e et dernier étage nous est réservé, la chambre qui donne sur l'arrière est au calme et on a une terrasse qualifiée de...  panoramique ! Terrasse que l'on doit traverser pour aller aux toilettes ou à la salle d'eau. On craignait pour le parking du side vu qu'on est en pleine ville, mais on nous réserve une place dans le fond de la station de lavage d'à-côté, garage fermé, quel luxe !
On est en plein centre de Marrakech, à trois minutes à pied de la Mosquée Koutoubia, de la Place Jemaa El Fna et de la médina pour 26 € la nuit, garage et copieux petit déj compris.
Au hasard des souks :
Image

Image

Le souk des tanneurs, ça pue !
Image

La Koutoubia, emblème de Marrakech
Image

La rue
Image

La place Jemaa el Fna, le jour et la nuit
Image

Image

Dimanche 21 avril / jour 8
La journée certainement la moins agréable du voyage : des palanquées de touristes partout, harcèlement de faux guides qui ne nous lâchent pas et réclament ensuite des sous, parfois agressivement, et le soir, une belle arnaque où on s'est fait avoir comme des bleus en voulant manger sur la place Jemaa El Fna.
Vivement demain qu'on prenne l'air avec le side !

Lundi 22 avril / jour 9
Aujourd'hui, nous délaissons « l'Arnakech » pour une excursion dans la vallée de l'Ourika par une route pleine de trous et de bosses par endroits. Très beaux paysages. Setti Fatma (le bout de la route à 1400m d'altitude) est l'endroit où débute la marche pour les cascades. Assez de blabla, place aux photos !

Image

Pas mal, ces terrasses aménagées dans le cours du torrent pour déjeuner au frais :
Image

Image

Ensuite nous partons vers Oukaïmeden, la station de ski du Haut Atlas, par une autre route en cul-de-sac qui monte à 2650m. La station, bien sûr fermée en ce moment, est moche, mais les paysages sont magnifiques, d'autant qu'on les déguste dans les deux sens. Parmi les trucs chiants au Maroc : chaque fois qu'on s'arrête, Il surgit d'on ne sait où des vendeurs de colliers, de noix, de morilles séchées, d'améthystes...Et bien sûr, ils insistent, sont le plus souvent misérables, mais ce n'est pas nous qui allons changer leur destin.

Image

Image

Mardi 23 avril / jour 10
Notre hôtel sympa au-dessus de la station de lavage qui a abrité notre side la nuit :
Image

En route pour Ouarzazate par un itinéraire de montagne, avec le fameux col du Tizi N’Tichka (2260m) à franchir, et de longues portions de route complètement défoncée car en travaux, et ce depuis des années, la plupart du temps debout sur les repose-pieds, à slalomer entre les trous, les camions, les bus : je me régale, Anny serre les fesses et la moto se recouvre d'une gangue de boue rouge !
Image
Image
Image
Image

Peu avant Ouarzazate, nous faisons un détour pour visiter le village d'Aït Ben Haddou, classé à juste titre au patrimoine mondial, et qui a servi de décor à de nombreux films.
Ce soir, notre hôtel, c'est du 3 étoiles : Al Baraka des Loisirs ! Hôtel où sont passés Di Caprio, François Leconte, Dupontel, etc.

Deux vues d'Aït Ben Haddou :
Image
Image

Jeudi 25 avril / jour 12
Le mercredi, on l'a passé à traîner à l'hôtel avant de visiter la Kasbah Taourirt de Ouarzazate, laissant les touristes se selfiser devant les anciens studios Atlas, devenus un musée du cinéma local.
Cette vue de paysage désertique avec les sommets enneigés en toile de fond....
Image
Le plafond en bois peint dans la kasbah Taourirt :
Image

Cap vers le Sud, pour notre prochaine étape : Zagora, par une route fantastique qui traverse les montagnes, des étendues désertiques, fabuleux. Pas la moindre habitation à des kilomètres à la ronde. Cependant il suffit qu'on fasse un arrêt photos pour que surgisse de nulle part un vendeur de dattes, de cacahuètes.
Arrêt à Agdz. Il fait très chaud. Quelqu'un nous aborde immédiatement - avec le side, c'est systématique. Après discussion, Il nous demande si on peut l'aider à traduire des notices de médicaments qu'il a reçus de France. Il nous emmène dans son arrière-boutique. On explique les notices, Il prend des notes et nous propose en échange un thé au safran, hospitalité berbère. Son cousin arrive, on discute, il montre tous les bijoux qu'il vend, très jolis. Anny s'intéresse à un bracelet, demande le prix : 600 dirhams (60€). OK, on oublie. Il propose de baisser un peu, demande si on a quelque chose à troquer, non, on n'a rien. Pas grave, on se quitte bons amis et on continue notre chemin pour s'arrêter au souk 1 km plus loin. Voilà qu'arrive à mobylette notre ami Ali, avec le bracelet qu'il veut bien laisser à 300 dirhams. Toujours non ! Bon je peux mettre combien ? 200 max. Allez, OK ! Voilà, on a compris que le coup des médocs était un stratagème pour nous attirer dans son magasin. Je dois dire que celle-là, on ne nous l'avait encore jamais faite !
À partir d’Agdz commence la somptueuse vallée du Draa, montagnes et palmiers, route bordée de vieux villages composés de maisons en pisé, magnifique !
Image
Image
Image

Nous arrivons vers 16h à notre chambre d'hôtes : “la Kasbah du Bout du Monde”, à l'entrée de Zagora, aussitôt entourés d'une nuée de gosses « un dirham, un stylo » !. La maison est très belle, superbement décorée et à part les mouches, rien à redire. Notre chambre donne sur la palmeraie, la plus grande du monde, paraît-il. Nous partons nous y promener avant le souper, mais impossible de retrouver le trajet du retour avec ces chemins qui partent dans tous les sens ! Sans Google Maps dans le phone d'Anny, on y serait peut-être encore en train de tourner !

Vendredi 26 avril (jour 13)
Il y a 40 ans le bitume s'arrêtait à Zagora ; maintenant, il va jusqu'à Mhamid, 95 km plus loin, littéralement la porte du désert. Nous quittons notre gîte sous un soleil de plomb, déjà 30 degrés ce matin.
Arrêt à Tamegroute, un village en pisé, intéressant pour son atelier de potiers.
Image
Les fours :
Image

Longue route, vraiment désertique pour le coup. Enfin un village : Tagounit. On s'y arrête pour manger, et faire le plein dans la dernière station digne de ce nom.
Nous arrivons à M’hamid, et finalement au « Camp Jamal ». A peine 10 mètres à faire dans le sable, et paf ! Tanqué ! Nous posons nos sacs dans un logement on ne peut plus sommaire : un matelas par terre dans une pièce en pisé, une bougie et pas d’eau  (du tout) ! Contents d'avoir emporté nos duvets ! Ce serait trop long d'expliquer pourquoi on s'est arrêtés là, mais si d'aucuns font le voyage de Mhamid, il y a d'autres possibilités d'hébergements.

Image

Le camp Jamal
Image

Toi, j't'aime trop : j'te garde !
Image

C'est alors que retournant à la moto pour finir de décharger, je lui fais ce qui restera dans les livres d'histoire connu sous le nom de « Serment de Mhamid » : Brave Goldwing/Jewell, toi qui as su nous amener au bord du désert, je te garderai pour toujours si tu nous ramènes à la maison.
Cochon qui s'en dédit !
Avatar de l’utilisateur
Chris12
 
Messages: 152
Enregistré le: Dim 22 Mai 2016 16:48
Localisation: Villefranche de Rouergue (12)

Re: Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (2)

Messagepar solexnihilo » Ven 17 Mai 2019 21:35

superbe,
merci pour ce voyage !
BOB un 1000 GTR Jeaniel condor, parti chez Brice,puis Zig, un 1300 XJR attelé à un Jok' parti en Bretagne et maintenant un panier Ural
Avatar de l’utilisateur
solexnihilo
 
Messages: 1745
Enregistré le: Ven 3 Juin 2016 19:26
Localisation: Caen Calvados 14

Re: Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (2)

Messagepar Kev » Ven 17 Mai 2019 22:44

Holà !

Très joli voyage et surtout... un max de photos bien sympa ! J'ai pas toujours le réflexe d'immortaliser nos virées alors que c'est un plaisir de s'y replonger des mois/années plus tard. :wink:
Quant à ce brave Gold/Jewell... c'est comme tu le dis l'engin parfait je pense pour ce voyage.
Merci ! :wink:

Kev.
Team "Les Salles Gosses" (facebook) !!
Avatar de l’utilisateur
Kev
 
Messages: 5460
Enregistré le: Dim 20 Juil 2014 22:13
Localisation: Arcachon

Re: Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (2)

Messagepar Ben71 » Ven 17 Mai 2019 22:54

Sacrée virée dis donc :!: merci pour les cartes postales :wink:
Kev va re-re-ressortir la disqueuse et mettre le venture en tenue combat,3 pneus de Jeep et yaahhhhh :mrgreen:
À plus...
Le Jardinier :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Ben71
 
Messages: 1187
Enregistré le: Mer 12 Avr 2017 12:55
Localisation: 71

Re: Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (2)

Messagepar Kev » Ven 17 Mai 2019 23:19

:lol: :lol:

Kev.
Team "Les Salles Gosses" (facebook) !!
Avatar de l’utilisateur
Kev
 
Messages: 5460
Enregistré le: Dim 20 Juil 2014 22:13
Localisation: Arcachon


Retourner vers Compte Rendu de sortie,balade,ou vacances

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités