Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (4)

Modérateur: pcn

Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (4)

Messagepar Chris12 » Dim 19 Mai 2019 17:06

De Chefchaouen à Villefranche de Rouergue

Dimanche 5 mai / jour 22
Réveil en fanfare à 3h du matin avec l'appel à la prière du muezzin : on est aux premières loges, le minaret est juste à côté  : le ramadan est pour aujourd'hui ou demain ! Et pour le mois qui suit, le pays change d'heure, c'est original…
Pour nous, cela sent la fin de nos aventures marocaines, on prévoit de reprendre le bateau à 18h00 à Tanger Med. Question : doit-on réserver notre nuit en Espagne ? Non, il sera encore temps sur le bateau. En fait, nous n'aurons pas l'occasion de nous coucher ce soir...
En route, donc : après Chefchaouen, la ville bleue, voici Tetouan, la ville blanche avec sa vieille médina classée au patrimoine mondial de l'Unesco, et pourtant nettement moins touristique que la précédente.

Image
Image
Il est frais, mon poisson, pas besoin de glace !
Image

Il s'agit maintenant de dépenser les dirhams qui nous restent, à commencer par un dernier plein du réservoir, et aussi du jerry-can, que j'avais fini par vider en raison de son inutilité. Le SP95 est au même prix partout, 11 dirhams et des gouttes le litre, soit environ 1,15 euro. Whouah, cool ! Ouais, mais ramené au revenu moyen marocain, c'est comme si on le payait 4 ou 5 € chez nous.
Dernière étape : Tanger Med pour le bateau. Il fait un vent de fou au bord de la mer. Comme nous avons le temps, en principe, nous nous arrêtons dans un restaurant spécialiste de poisson, finalement assez décevant.

Et revoilà la grande bleue. Dans le fond, le rocher de Gibraltar et l'Europe, si proche et si lointaine...
Image

En arrivant au port, nous en apprenons une bonne : le bateau a été avancé d'une heure ! On est donc arrivés trop tard pour embarquer. Le bateau suivant est annulé, génial ! On n'a plus qu'à attendre celui de 23h. Sauf qu'on nous annonce déjà un retard possible jusqu'à 00h40 ! Qu'est-ce qui nous a pris de croire que les horaires pouvaient être respectés ? On avait déjà eu des problèmes à l’aller, on aurait pu prévoir....

Image

Par chance, il y a un petit snack où ils nous permettent d'attendre des heures si on veut. On y reste un moment, mais finalement, on nous fait passer les contrôles – et le side-car au scanner - et on se retrouve dehors, pour quelques heures encore…

Quelques réflexions perso avant de quitter le royaume

En 40 ans, le pays a certes évolué, principalement à mon avis avec la naissance d'une classe moyenne que je devine en regardant le parc automobile : autrefois, vous aviez des voitures haut de gamme neuves d'un côté et des épaves roulantes de l'autre, et presque rien entre les 2 ; on a maintenant énormément de voitures de gamme moyenne en bon état qui roulent, et il reste très peu d'épaves sur les routes, la pire que nous ayons vue étant une Renault 12 dans un état inimaginable ! Ensuite, l'internet est partout, tout comme on peut utiliser un portable partout : comme beaucoup de pays émergents, le Maroc a fait l'économie d'un réseau fixe.
Pour la vie quotidienne, le contraste est saisissant entre les villes et les campagnes : dans ces dernières, cela semble ne pas avoir bougé d'un pouce, le plus choquant est toujours de voir ces femmes chargées comme des mules marchant à côté de leur homme les mains dans les poches…
Une question que je me pose : où sont formés les maçons, carreleurs, plombiers, électriciens ? Nous avons logé dans des endroits modestes, mais aussi des hôtels ou gîtes « qui se la pètent » et partout d'incroyables problèmes de finition ou de malfaçons…
Nous avons vu de nombreux barrages et contrôles de police ou gendarmerie, mais n'avons jamais été arrêtés ; par contre, les Marocains, si. Crainte du terrorisme ou volonté de tenir le pays en laisse bien serrée ? Toujours est-il que les meneurs d'une manifestation pour plus de justice sociale et fiscale dans le Rif il y a quelques mois viennent d'être condamnés à 20 ans de prison…

Bon, ce foutu bateau finit par démarrer à 2h du matin, soit 8 heures après le départ prévu initialement… Compagnie Baleares à boycotter !

Lundi 6 mai / jour 23
Traversée rapide et sans encombre (1h30), mais avec ce décalage horaire, Il est 5h30 quand nous touchons le sol espagnol ! Plus question d'hôtel, il ne nous reste plus qu'à rouler. Direction Séville, à 200 km, où nous avons prévu de faire une halte.
Vers 8h30, nous y sommes déjà. Le jour s'est levé dans la grisaille. Petit déjeuner dans un café, où nous sommes surpris de voir des gens déjeuner d'un verre de vodka ou de whisky !
Nous nous garons ensuite à proximité du centre pour visiter la ville. Que dire de Séville ? Wow, wow et encore wow ! Certainement la plus belle ville d'Espagne ! On ne sait où donner de la tête tant il y a à découvrir en monuments, parcs et jardins. Superbe cathédrale, l'Alcazar (mais pas assez de temps pour le visiter), Tour de l'Or, le Quartier Juif, et l'apothéose : la Place d'Espagne, une merveille ! Des calèches partout, des avenues bordées d'orangers, d'arbres violets, rouges, roses, blancs, magnifiques en cette saison, sans compter les patios des maisons. C'est l'overdose : on reviendra !
D'autant qu'après la nuit blanche et tout ce qu'on a marché aujourd'hui, on a les jambes qui rentrent dans le corps et on capitule. Nous quittons Séville et nous posons pour une nuit dans une maison andalouse à Carmona, une petite ville avec un incroyable patrimoine historique.

Derrière notre side bien sale, l'hôtel Alphonse XIII - non, c'est pas là qu'on a logé !
Image
La Tour de l'Or
Image
La cathédrale vue depuis le haut la Tour de l'Or
Image
Non, ce n'est pas une ruelle au Maroc !
Image
Mignon, non ?
Image
La place d'Espagne - magnifique !
Image

Mardi 7 mai / jour 24

En route pour une petite étape de 110 km qui nous mènera à Cordoue.
À ne pas manquer : le Pont Romain et la Mosquée Cathédrale. À côté de cela, le circuit touristique piéton traverse quantité de ruelles bordées de maisons qui offrent de charmantes vues sur leur patio. Et des églises, des églises, des églises… très belles au demeurant.
Nous reprenons la route et nous nous arrêtons dans un hôtel sur l'autoroute 250 km avant Madrid, où nous n'avons pas prévu de nous arrêter.

Le pont romain
Image
Une mosquée devenue cathédrale
Image
Image
Iglesias, iglesias
Image

Mercredi 8 mai / jour 25

Longue étape aujourd'hui : 720 km ! Pas de tout repos avec le très fort vent latéral et quelques bonnes averses par la suite. Nous réservons en route une chambre d'hôtes pour ce soir ( Casa Dueso) et nous nous retrouvons dans un adorable hameau de montagne à côté d'Ainsa. Paysages fabuleux, montagnes enneigées, du vert partout, des lacs turquoise, ça change du désert !
Très bon repas sur place et ça fait tout drôle qu'il y ait du chauffage !

Avant de quitter notre hôtel sur l'autoroute
Image
Nous voici dans les Pyrénées : les Pyrénées, c'est beau, mais c'est humide et c'est froid, mais c'est BEAU !
Image

Jeudi 9 mai / jour 26

Après un super petit déjeuner typique au “jamon”/pamplemousse et une espèce de pain perdu délicieux, entre autres, nous partons pour notre dernière étape, par une très belle route de montagne qui monte, qui monte (dur, dur) jusqu'au tunnel de Bielsa.
Après la frontière, c'est tout en descente, et nous voilà revenus au pays des gens qui font la gueule. On pique-nique une trentaine de kilomètres avant Toulouse et retrouvons nos pénates vers 17h00, après environ 6300 km.

Voilà ce que j'appelle un petit déjeuner !
Image
Notre chargement
Image
Elle descend de la montagne, elle descend de la montagne...
Image

Un petit bilan

Nous avons donc voyagé pendant 26 jours et avons dépensé en tout et pour absolument tout 2657 euros, y compris le luxe d'une bière fraîche à 5€ que je me suis offerte à Ouarzazate et les souvenirs rapportés pour les petits enfants, ce qui fait 100 balles par jour, ce qui ne me paraît pas excessif. A votre avis ?
Comme indiqué dans le premier épisode de ce C-R, nous sommes réconciliés avec l'Espagne et y retournerons volontiers, avant la fin de l'année sans doute. Le pays s'est considérablement ouvert, le seul problème vient de nous, du fait que nous ne parlons pas la langue – on va s'y mettre un petit peu !
Au Maroc, avec notre attelage, on était regardés un peu comme des extra-terrestres par les locaux, en particulier dans la cambrousse ; mais en Espagne, l'accueil était vraiment enthousiaste : je ne compte pas les fois où on a été photographié ou filmé sur l'autoroute et salué dans les villes.
Si j'ai donné envie à certains de visiter le Maroc, tant mieux, c'était ça le but. Pas besoin de partir aussi longtemps, il suffit d'embarquer à Barcelone le soir sur un bateau qui vous dépose à Tanger le lendemain matin, et en une quinzaine de jours, vous avez largement le temps de vous faire une bonne idée du pays et de ses habitants.
Enfin, chose promise… Je garderai mon 1100 Gold/Jewell aussi longtemps que je serai capable de rouler sur deux, voire trois roues. Décidément trop de souvenirs attachés à cette machine, et après tout, j'ai toujours la Norton 850 Commando que j'ai achetée neuve en mai 1975, alors...
Take a ride on the wild side - Loup Raide
Avatar de l’utilisateur
Chris12
 
Messages: 171
Enregistré le: Dim 22 Mai 2016 16:48
Localisation: Villefranche de Rouergue (12)

Re: Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (4)

Messagepar solexnihilo » Dim 19 Mai 2019 17:55

super voyage !
ça me donne vraiment envie.

tiens je parlais hier avec un gars qui t'as vu en 75 avec ta Norton neuve et qui pensait à l'époque qu'on ne croisait plus que des
mecs en bécanes bardées de freins hydrauliques et qui regrettait le temps ou on voyageait en Terrot, tout se perd :mrgreen:

allez, je reprends ton récit du début, et je le parcours à nouveau, ça me fait du bien. :wink:
Pas de bras, pas de chocolat

BOB un 1000 GTR Jeaniel condor, parti chez Brice,puis Zig, un 1300 XJR attelé à un Jok' parti en Bretagne, un Ural sur une BMWoué, et puis ???
Avatar de l’utilisateur
solexnihilo
 
Messages: 1913
Enregistré le: Ven 3 Juin 2016 19:26
Localisation: Caen Calvados 14

Re: Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (4)

Messagepar gregsp » Dim 19 Mai 2019 20:06

merci pour ce beau compte rendu, une invitation au voyage.
gregsp
 
Messages: 450
Enregistré le: Mer 28 Mar 2018 9:29
Localisation: isere
    Voir la position géographique du membre

Re: Un side-car Gold en vadrouille en Espagne et Maroc (4)

Messagepar joys » Dim 26 Mai 2019 18:28

merci pour ce magnifique CR, vous repartez bientôt? parce que la de beau récit comme ça avec de si belle photos ça va nous manquer :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
joys
Avatar de l’utilisateur
joys
 
Messages: 685
Enregistré le: Mar 19 Avr 2016 13:53
Localisation: haute marne
    Voir la position géographique du membre


Retourner vers Compte Rendu de sortie,balade,ou vacances

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités